Un défi ou un écrit #21 : Douceur du temps

Il est 7h du matin.
Il la regarde ouvrir doucement les yeux.
Il aime tant la regarder s’éveiller aux lueurs du jour.
S’étirer tel un chat dans ce grand lit.
Se frotter les yeux tel un bébé.

Elle sent son regard sur elle, cette caresse invisible qu’elle aime tant.
Son sourire s’esquisse lorsqu’elle aperçoit son visage dans le brouillard du réveil.
Elle l’aime tellement que s’en est douloureux.
Elle sais que son combat est bientôt terminé.
Elle le sent au plus profond d’elle.
Alors elle veut juste profiter de ces derniers moments.

Ils se lèvent ensemble pour prendre le petit déjeuner.
Ils planifient une journée de plus à vouloir profiter de la douceur du temps.

Du beau temps qu’offre le printemps.
Du temps doux et délicat qui les entoure.
Cette petite brise qui lui caresse les épaules nues, ce matin là sur la terrasse.
Mais malheureusement aussi du temps qu’elle n’a plus.
Qu’il n’ose pas imaginer sans elle.
Qu’il ne veut pas imaginer sans elle.

Ils se préparent à partir à visiter cette région qu’ils ont toujours voulu visiter mais qu’ils n’avaient jamais pris le temps de faire.

Il s’habille, prend sa veste et l’attends à la porte.
Au bout d’une minute il l’appel.
Elle ne répond pas.
Il a compris.
Il s’avance doucement jusqu’à la chambre, et la trouve là.
Elle est comme endormie sur ce grand lit.
Mais il sait que c’est un sommeil bien plus profond que ce qu’il parait.

Une larme coule le long de sa joue, il lui caresse une dernière fois la joue.

 

Un défi ou un écrit #16 : Parlons PLAISIRS

Tout d’abord, qu’est-ce que le PLAISIR:
     n.m. Etat de contentement qui crée chez quelqu’un la satisfaction d’un désir
Ce qui plait, divertit, procure à quelqu’un un sentiment agréable 

A partir de là voici pour moi le plaisir mes plaisirs :

Petit,noir, sans sucre mais tous les jours: le café.Une journée ne peut pas commencer sans café, cette odeur…. Huuummm

Long, avec une histoire d’amour, du suspens et une happy-end s’il te plait : Lire un livre, un moment ou je me met dans une bulle et m’évade! je m’identifie à un personnage dans une romance, parfois même, je pleure.

Avec les amis, la famille et tout ceux avec qui j’apprécie de passer du temps: l’apéro, les repas / barbecues (je suis une vraie épicurienne) Ces moments ou le temps passe un peu moins vite, ou l’on prends simplement plaisirs à être ensemble.

Il est souvent indescent d’en parler, surtout dans la bouche d’une femme, enfin dans la bouche, l’expression! Tu m’as compris? (cochon 🙂 ): le sexe! Sans lui la vie serai quand même bien morose 🙂 Même si, je sais,  on a tous toutes 😉 un passage dans le désert, ou on a plus envie… Mais rappelle toi le début de ta relation, c’est quand même sympa, non?! Et puis sans ça… pas de zenfants!!!

Sous la douche la plupart du temps mais depuis peu je prends même des cours: le chant, j’adore la musique, je me réveille avec et suis toujours en train de siffloter, chanter… 

Irrésistiblement TROP choupinou: Me faire réveiller par mes enfants, certes, toujours un peu trop tôt, mais leur petits corps tout chauds, qui viennent se coller à moi pour un gros câlin et un bisous ❤ Je fonds

Rare, enfin dès que je suis en mode apéro (je sais c’est pas bien): La cigarette, j’ai réussi à arrêter pendant mes grossesses mais j’ai toujours ce besoin de la « cigarette festive »

Sucrés, fruités, à la crème, au chocolat, briochés,….: Les gâteaux, je prends autant de plaisir à les faire qu’à en manger. Mes enfants en raffole, et mon homme en est dingue alors pourquoi s’en priver 🙂 Gourmande je suis, et je resterai! 

Et toi, dis moi? Parle moi plaisirs….

Un défi ou un écrit #15 : Ma véritable force

Je n’ai pourtant pas croisé beaucoup de Jedi 🙂 mais j’ai quand même trouvé MA force

Chez moi elle se traduit par l’organisation
Je n’ai pas besoin de tout planifier, au contraire, je déteste ça. J’adore les surprises, et l’imprévu.

Par contre quand je fais quelque chose je suis organisée, je ne met pas des plombes, c’est plutôt « inné »
Au travail, mon bureau est toujours « rangé » bon y a 3 pots à crayons et autres saloperies, ne te trompe pas, je suis humaine pas un robot 🙂
Mais par contre tout est logique.
N’importe qui, qui cherche quelque chose, s’y retrouve facilement.
La preuve je vais plus vite pour créer les dossiers ou faire de la saisie parce que j’organise mes écrans dans une suite logique.

A la maison c’est pareil, voir pire.
Ah oui je ne t’ai pas dis….. je suis pleine de toc (et j’essaie même pas de me soigner, mais un jour je t’en parlerai  😉 )

Du coup je ne perd pas de temps avec le linge par exemple, j’ai 3 bassines:
la 1ère vide pour y mettre le linge propre et sec
la 2ème vide pour y mettre le linge propre mais humide
la 3ème ayant le linge sale qui va vite entrer dans la machine
Je t’ai peut-être perdu en route? (tu m’étonnes même moi quoi quand je lis ça je me dis que je suis pas nette 😉 )

Ou bien quand je prépare un repas, tout est en place dans ma tête et je fais les choses dans l’ordre.

Je ne suis pas infaillible, ne t’inquiète pas, mais je m’en sors pas mal en général 🙂

Et toi, c’est quoi ta vrai force?

 

 

 

 

J’avoue

Pâques n’est pas encore très loin derrière nous et il faut que je te confesse quelque chose!!!

Ma petite fripouille attendait avec impatience que la les « cloches » passent.

Dimanche 27 mars, Jour J:

« Maman, il faut qu’on aille voir si les cloches sont passé »
(Je ne sais vraiment pas ce qu’il m’a pris, mais j’ai craqué)
« Les cloches n’existe pas mon loulou, c’est maman qui cache les œufs… »

Voilà, c’est dit.

Le père Noël : OK
La petite souris : OK
Les cloches de pâques : NON

Et toi? Tu leur laisse croire à quoi?

 

La vie de couple n’est pas un long fleuve tranquille…

« Nous sommes soudé, marié, avec de beaux enfants, un travail stable… »
Je ne pensais pas que ça nous arriverait un jour!

Mais… La vie nous a rattrapé
La routine s’est installé
La séduction s’en est allé…

Cela fait plus d’un an que je me battais avec mes démons, sans vraiment m’en rendre compte
Je faisais bonne figure. Mais quand le vase est plein on ne peut rien y faire!
Une petite dépression est passé par là, parce qu’en plus de ça au boulot, ça n’allait pas bien non plus (depuis, c’est arrangé!)
J’avais beau essayé de faire semblant, je ne supportait plus rien.
Les disputes allait bon train pour des raisons tellement futiles…
Et puis je me suis inscrite à un cours de sport. J’ai rencontré des gens dont un jeune homme! On riait, on discutait…
Jusqu’au moment où il a voulu m’embrasser.
Je ne l’ai pas laissé faire, non que je ne n’en avais pas envie, mais une alarme à résonné dans ma tête :  » tu ne peux pas tout foutre en l’air »

J’ai arrêté le sport et recommencé à faire des efforts pour Nous.
En oubliant une chose essentiel…. Dans un couple on est 2!

Tous les efforts du monde ne servent à rien s’il n’y a plus de communication.
Mon homme n’avait rien vu venir de tout ça, RIEN.

Un soir, je suis rentré, les enfants n’étaient pas à la maison, il n’y avait que Nous… enfin ce qu’il en restait finalement.
Deux parents vivant sous le même toît, dormant dans le même lit…
Mais pas grand chose de plus.
C’est à ce moment là que j’ai craqué, que j’ai tout déballé….

C’était devenu clair:
Soit je reste, NOUS changeons, reprenons conscience que nous sommes un couple et pas seulement des parents, des collocs ou je ne sais quoi.
Soit je pars, arrêtons de nous voiler la face.

Et finalement, j’appréhendais tellement ce moment sans vraiment y penser que j’ai été soulager que ce soit sorti.
Mais ce n’était pas gagné pour autant, au contraire.
Je me suis mise à ne même plus supporter qu’il ne me touche le bras, j’avais tellement attendu, tellement tout refoulé pendant tout ce temps que s’en était trop.
Sa présence ne m’était plus agréable.

Et lui, il a eu l’impression de se prendre un camion en pleine face.
Lui qui ne me regardait plus, qui ne me parlait plus.
Il a eu besoin d’un coup de mon contact, de me parlé en réalisant qu’il allait « tout » perdre.
Il vivait, sans prendre de recul sur nous, sans plus m’écouter…

Alors voilà, 3 mois ce sont écoulés et j’ai décidé de rester.
Pour mes enfants d’abord je l’avoue, même si ça ne doit pas être la seule raison.
Ensuite parce que tout le monde à le droit à une deuxième chance, même un NOUS je pense.
Nous lutterons toujours contre ses démons, mais désormais, Ensemble.
La communication est devenue essentielle.
Notre couple essaie de se frayer un chemin dans notre vie.

Nous sommes en rémission…

 

Moment magique <3

J’avais juste envie de vous faire partager la discussion magique de ce matin en allant à l’école.

Fripouille : Tu sais Maman, et ben on est au mois d’octobre , c’est bientôt l’hiver, c’est pour ça qu’il y a la neige!
Et après il va y avoir Noël?!

Moi :  Et oui,  et il vous surveille déjà le père Noël, tu sais!

Crapouillette : C’est vrai, il va venir le père Noël?

Fripouille : Oui J…., il nous surveille, il est dans un nuage.

Crapouillette :  Pfff, il pleut dans les nuages!!!

Fripouille : Oui mais des fois il retourne à sa base pour boire un coup, il prépare 1 ou 2 cadeau et hop, il repart nous surveiller dans les nuages!
Même en Espagne ou en Angleterre, tu sais ?!!!

#Enfant
#NoFiltre
#Magie

En pleine crise… Ou presque

Quoi, je vais avoir 30 ans?! Et alors, ça ne me fait rien du tout……

Enfin ça c’est ce que je croyais depuis le début. Mais en y réfléchissant un peu plus, c’est bien ça mon problème en ce moment:
JE FAIS LA CRISE DE LA TRENTAINE

Vous me direz que c’est nul (enfin moi je trouve), mais ça expliquerai pourquoi d’un coup j’ai tout ces doutes.

Est-ce que je dois plaquer mon boulot pour faire ce que je rêvais de faire plus jeune?
Certes je m’entends bien avec mes collègues, j’ai un salaire (pas mirobolant, on est d’accord) qui tombe tous les mois, j’ai quand même une situation stable et je suis a côté de chez moi.

Est-ce que c’est vraiment le bon, ou plutôt, est-ce que je l’aime toujours autant???
Il n’y a plus la même fougue, la même passion  qu’avant… Bon effectivement 9 ans qui se sont écoulés, 2 enfants sont venus se greffer (avec leur lot de kg en trop et d’heures de sommeil en moins, bien sûr…)

Est-ce que je suis vraiment heureuse?
Je vous imagine déjà : Quoi ? Elle a une maison, un mari, des enfants, un boulot… Mais de quoi se plaint-elle???
En fait de rien, vraiment!

C’est juste que d’un coup je me demande si je n’ai pas été trop vite?
Est-ce que je n’aurai pas dû plus en profiter? Pourtant de ce côté là, on peut pas dire que j’ai raté le coche de ma jeunesse, mais bon…

Je crois juste que voilà,
Je vais avoir 30 ans et je fais un peu le point!

En prenant du recul, et en l’écrivant, je me rend compte que je n’ai pas envie de changer, juste envie d’améliorer… :

Alors c’est parti, je me reprends en main.

Bonjour, je suis une femme qui va avoir 30 ans et qui va s’assumer….

 

dictature

Il y a des jours avec et des jours sans!

Non je n’ai pas la taille mannequin, enfin pas les mannequins des magazines
Enfin si plutôt les mannequins grandes tailles que l’on voit fleurir dans de plus en plus d’enseignes de VPC.

Mais ça n’est quand même pas aussi vendeur soyons clair!
Je fais la même taille qu’elles et je me rends bien compte que la même tenue en 38 ou en 44 ne rend pas la même chose.
Quand je me balade à côté de mes copines bien foutues, (oui parce que je sais pas pourquoi mes copines sont toujours super bien gaulées, je dois être sado…) on ne se retourne pas vraiment sur moi!

Mais bref, là n’est pas le débat…

Je n’étais pas comme ça avant, quand j’étais plus jeune , quand j’ai rencontré mon homme!
Je faisais moi aussi un petit 38!

Il y a des jours où je trouve que je suis pas si mal, que j’ai eu de beaux enfants et que c’est ma récompense!
balance
Et puis il y a des jours où, comme ce matin, je sais pas ce qu’il m’a pris, je savais avant de le faire que c’était une très mauvaise idée:
JE SUIS MONTEE SUR LA BALANCE…

Et là c’est le DRAME…

Je suis plutôt du genre à aimer manger, faire l’apéro..
Tout ce qui va bien pour garder la ligne quoi!
Je me forçais à courir, au moins ça limitais les dégats, mais là:
+4kg, j’ai eu juste envie de pleurer et de ne plus sucrer mon café…

Enfin bref voilà le débat:

Pourquoi, nous,  les filles on est obligée de faire une fixette sur ce putain foutu poids?
Pourquoi on ne pourrait pas être comme nos hommes et ne même pas sourciller quand on doit changer de taille de pantalon, quand ça arrive bien sûr!
Parce qu’en plus il n’y a pas de justice, ils boivent , bouffent n’importe quoi sans prendre un gramme…
et peuvent pisser debout, dehors, n’importe où… mais ça sera l’objet d’un autre billet 😉

La spirale

Ce matin, j’étais aspirée dans une spirale noire.
Plus aucunes pensées, ma vision troublée.
Rien plus ne comptait que ce tourbillon et l’odeur de cette torréfaction…..

Huuuummm que deviendrai-je sans mon café 😉

café

Place aux couleurs….

Cet hiver a été difficile pour moi! Enfin ça a peut être même commencé avant l’automne!
En tous cas ma tête n’a pas tourné très très rond depuis ces 6 derniers mois…
Le problème? Je ne l’ai  pas vraiment identifié. Ni moi, ni les autres.
Le boulot, la fatigue, je ne sais pas. Mais le pire dans tout ça c’est qu’à chaque fois que j’essayais de faire le point, le bilan était toujours le même:

J’AI TOUT POUR ETRE HEUREUSE

J’ai un homme qui m’aide (tant bien que mal), de beaux enfants en bonne santé (et qui dorme la nuit, sauf maladie…), une famille présente, des amis…
Mais cela ne s’explique pas, ça ne suffisait pas…
Un jour j’ai même craqué chez mon médecin qui m’avais prescrit des anxiolytiques… Que je n’ai pas vraiment pris d’ailleurs!
En plus je ne voulais pas qu’on sache, trop peur, trop honte… mais c’est mon homme qui a dû encaisser!

Et puis le soleil est arrivé!
Et depuis je me reprends en main, enfin, j’essaie.
Je me dis qu’il faut relativiser. Que j’ai toujours été forte et que je ne vais pas tout gâcher maintenant, alors que j’ai TOUT!
Qu’il y a des gens qui aurai le droit de craquer et qui ne le font pas!
Je me dis que je n’ai pas le droit de baisser les bras et que je dois faire sortir le positif…

Enfin voilà, j’avais envie de vous faire partager ma petite victoire

La vie est belle, place aux couleurs…th (1)