Décision…

Je suis complètement folle de mes 2 enfants ! Je suis vraiment fière d’être leur maman, vraiment…

IMG_0135

Du coup après la naissance de Crapouillette je n’ai repris le travail qu’à 80%. Fière de pouvoir dire à tout le monde que je ne travaillais pas 1 jour par semaine pour m’occuper de mes petits trésors et qu’en plus on m’avait accordé les jours que je souhaitais…

J’étais donc plus souvent à la maison, plus souvent avec mes enfants ! Le rêve pour une « vraie » maman !

Mais voilà,
Après un an, me voici de nouveau à temps complet « on te l’a vivement recommandé demandé ? »

Et bien en fait, non ! C’est bien moi qui l’ai réclamé voulu !!!

Financièrement, le changement n’est pas transcandant…mais j’ai BESOIN d’aller travailler !
Non pas que j’ai un job de rêve, au contraire (cf ce billet)

Mais je suis encore plus heureuse de retrouver mes trésors le soir en rentrant ! J’en profites 10 fois plus les week end…

Enfin voilà, je suis une « mauvaise » mère qui préfère aller travailler plutôt que de rester auprès de ses enfants !!!

Publicités

Comment être sûre????


Quand j’étais petite je voulais être esthéticienne! 
Et oui j’étais déjà une « vraie » fille 😉 Maquiller, épiler, masser… et oui

Je voulais absolument rentrer en apprentissage mais pas de chance je n’ai pas pu entrer dans les écoles que je voulais…
Moi et l’école, on était pas vraiment amie :p 
Du coup j’ai choisi un autre apprentissage: la vente! (Je gardais au moins le contact avec la clientèle :/)




Bon, je commence par vendre des robes de mariées, le rêve. Franchement, pour toute gamine de 16 ans qui se respecte, c’était le top! Même si tout n’est pas toujours rose, je prends du plaisirs a faire ça et j’apprends même la couture: bilan plutôt positif





Je poursuis mon apprentissage par la vente de fringues. Y a pire comme situation pour une fille je pense 😉




Enfin je change quelque peu d’ambition et entre dans la vie de bureau. 
J’ai 20 ans et je ne sais même pas envoyer un fax, mais j’apprends vite et je m’en sors plutôt pas mal, enfin… je crois! 

Depuis j’ai un homme, 2 p’tits monstres et je suis toujours ici, derrière un bureau !

Mais surtout aujourd’hui, plus j’avance et plus je me demande pourquoi je ne suis pas esthéticienne?
Pourquoi je n’ai pas insisté? 
Est-ce que si j’étais devenue une pro de la beauté je me serai vraiment plus éclatées ? Est-ce qu’aujourd’hui je ne me poserai pas la même question quand même???

Une chose est sûre, je ne le saurai jamais !!!