La vie de couple n’est pas un long fleuve tranquille…

« Nous sommes soudé, marié, avec de beaux enfants, un travail stable… »
Je ne pensais pas que ça nous arriverait un jour!

Mais… La vie nous a rattrapé
La routine s’est installé
La séduction s’en est allé…

Cela fait plus d’un an que je me battais avec mes démons, sans vraiment m’en rendre compte
Je faisais bonne figure. Mais quand le vase est plein on ne peut rien y faire!
Une petite dépression est passé par là, parce qu’en plus de ça au boulot, ça n’allait pas bien non plus (depuis, c’est arrangé!)
J’avais beau essayé de faire semblant, je ne supportait plus rien.
Les disputes allait bon train pour des raisons tellement futiles…
Et puis je me suis inscrite à un cours de sport. J’ai rencontré des gens dont un jeune homme! On riait, on discutait…
Jusqu’au moment où il a voulu m’embrasser.
Je ne l’ai pas laissé faire, non que je ne n’en avais pas envie, mais une alarme à résonné dans ma tête :  » tu ne peux pas tout foutre en l’air »

J’ai arrêté le sport et recommencé à faire des efforts pour Nous.
En oubliant une chose essentiel…. Dans un couple on est 2!

Tous les efforts du monde ne servent à rien s’il n’y a plus de communication.
Mon homme n’avait rien vu venir de tout ça, RIEN.

Un soir, je suis rentré, les enfants n’étaient pas à la maison, il n’y avait que Nous… enfin ce qu’il en restait finalement.
Deux parents vivant sous le même toît, dormant dans le même lit…
Mais pas grand chose de plus.
C’est à ce moment là que j’ai craqué, que j’ai tout déballé….

C’était devenu clair:
Soit je reste, NOUS changeons, reprenons conscience que nous sommes un couple et pas seulement des parents, des collocs ou je ne sais quoi.
Soit je pars, arrêtons de nous voiler la face.

Et finalement, j’appréhendais tellement ce moment sans vraiment y penser que j’ai été soulager que ce soit sorti.
Mais ce n’était pas gagné pour autant, au contraire.
Je me suis mise à ne même plus supporter qu’il ne me touche le bras, j’avais tellement attendu, tellement tout refoulé pendant tout ce temps que s’en était trop.
Sa présence ne m’était plus agréable.

Et lui, il a eu l’impression de se prendre un camion en pleine face.
Lui qui ne me regardait plus, qui ne me parlait plus.
Il a eu besoin d’un coup de mon contact, de me parlé en réalisant qu’il allait « tout » perdre.
Il vivait, sans prendre de recul sur nous, sans plus m’écouter…

Alors voilà, 3 mois ce sont écoulés et j’ai décidé de rester.
Pour mes enfants d’abord je l’avoue, même si ça ne doit pas être la seule raison.
Ensuite parce que tout le monde à le droit à une deuxième chance, même un NOUS je pense.
Nous lutterons toujours contre ses démons, mais désormais, Ensemble.
La communication est devenue essentielle.
Notre couple essaie de se frayer un chemin dans notre vie.

Nous sommes en rémission…

 

Publicités