Une vraie girouette

Je pèse le pour et le contre, et les deux pèsent lourd.

Je me dis que je pourrais peut être leur laisser encore une chance

Que peut être ils vont finir par me proposer mieux

Que peut être ce sera pire ailleurs, dans autre chose

Et puis je ne sais plus, j’hésites, je me pose milles questions auxquelles je suis incapable de répondre vraiment

Suis-je vraiment capable, de changer, de faire autre chose

Serai-je vraiment mieux après

Et mes enfants, ma famille, dans tout ça, trouveront ils leur place….

Je ne sais pas
Jquestione ne sais plus

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Une vraie girouette

  1. Karoll Marie dit :

    comme je te comprends… j’ai vécu ça dans mon premier boulot jusqu’à un ras-le -bol tel que j’ai cherché ailleurs et fini par touver. Dans le 2e, tout allait bien jusqu’à la naissance de mon grand mais là avec des enfants forcément on hésite plus surtout quand on a des avantages… mais du coup ils ont décidé pour moi… je pense que tu es tout de même trop jeune pour t’enfermer dans un boulot qui ne te conviens pas et quoiqu’il en soit les enfants s’adaptent … bises et courage

  2. Crevette d'ODouce dit :

    Tu es perdue… ce serait tellement plus simple si des opportunités arrivaient par elles mêmes. Tout ce que je peux te dire c’est qu’il ne faudrait pas que ton boulot te « pourrisse » la vie. Les choix d’une vie sont tous difficiles et dictent la suite qui peut être très belle ! Je suis bien mal placée pour te dire fonce mais aller au travail à reculons c’est pesant.

  3. aline dit :

    C’est dur de se poser des questions. Et encore faut il ne pas voir peur de se poser les bonnes. Et tout passe par sa propre place : le reste coulera de source. Il est difficile de se decouvrir soi même. C’est un long chemin que vous emprunter déjà vu vos questions. Aimez-vous, faites votre choix, celui qui vous porte, vous anime, recherchez avec votre âme d’enfant ce qui est juste selon vos propres valeurs. Une fois ce travail sur vous en route, vous serez plus sûre de vous, vos enfants, votre époux le sentiront et tout suivra. La société actuelle nous submerge, la peur de tout nous immobilise. A nous de construire une société nouvelle ou l’on trouverait non plus un emploi pour notre pouvoir d achat mais plutôt notre place. Chacun à la sienne. Selon son histoire. Tout est une question d’histoire…et l’histoire prend un peu de temps. Le chemin est long mais au bout du chemin la lumière 😉

    • djoy42 dit :

      Oui c’est difficile de savoir si on se pose les bonnes questions!
      Je cherche des failles un peu partout en ce moment en me disant qu’il y aura peut être un signe, un déclic quelques part…
      Mais je pense qu’effectivement il est important d’écrire son histoire et cela prendra le temps qu’il faut.
      Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s