Etre un boulet

boulet2wv8Comme le dit si bien ma keupine, ici, je suis, moi aussi, un boulet, une femme Barbara gourde… Depuis toute petite en plus (et je l’ai même refilé à ma progéniture…)

Voici le florilège de mes boulettes (et j’en oublie certainement…)

Je suis donc la fille qui se mange lamentablement une vitrine parce qu’elle n’a pas vu la vitre si près…

Je suis la fille qui monte à la capitale pour un salon professionnel, et qui se coince le bras dans la porte du métro. En compagnie de son chef, un directeur et le PDG, sinon, c’est pas drôle…

Je suis la fille qui perd une roue de voiture, en roulant… Imaginez une roue vous doubler en plein rond point…

Je suis la fille qui pourrie son homme parce qu’il a même pas pensé à sa fête, alors que je suis passée devant un bouquet de fleurs d’à peu près ma taille sans le voir…

Je suis la fille qui ferme sa bagnole, avec les clefs dans le coffre… si si, je vous jure que c’est possible, avec les doubles à pas moins de 200km 

Je suis la fille qui fait tomber TOUT le pot de peinture blanche par terre, mais dans la terre…

Je suis la fille qui dit « bisous » à la fin d’une conversation téléphonique professionnelle…

Mais je suis aussi la fille qui dit le nom de la boite pour laquelle elle bosse quand elle répond à son téléphone perso…

boulet

Peut être que maintenant que je vous le raconte ici, ça va annuler le sort…
Quoi? On dit bien que l’espoir fait vivre, alors j’espère beaucoup :p

Publicités

10 réflexions sur “Etre un boulet

  1. Karoll Marie dit :

    ah oui quand même!!! chapeau bas !
    je vais te rassurer j’en ai quand même une ENORME à mon actif et elle date de dimanche dernier :
    il est 11h, les invités arrivent sous peu (j’ai de la chance ils me connaissent et ne se pointent pas avant 12h30 mais il faudra bien tout ça), sur les conseils de mon cher époux qui a toujours peur que la terre lui manque je lance une 2e pina colada au momix……
    je me retourne pour faire autre chose le temps qu’il bosse quand l’homme me dit « euh ça déborde » juste le temps de me retourner pour prendre la quasi totalité de la pina colada en pleine poire avec des projections sur un rayon de 3 mètres tout autour du cher ange qui a décidé de rejeter délicatement le couvercle en pleine action
    alors, ya rien là?

  2. bulle dit :

    Je fais aussi partie de cette catégorie. Je suis la fille qui, avant de se rendre à un entretien d’embauche, habillée tout en blanc, prend un café et qui trouve le moyen de tour renverser sur sa robe parce qu’un passant lui a demandé l’heure et qu’elle n’a pas pensé à poser le café dans sa main avant de regarder l’heure…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s